Universal Orlando


Et voila, c'est chose faite : j'ai visité un autre parc que Disney. La concurrence directe : Universal Orlando. Ce complexe se divise en deux parc : Universal studios, et Universal Islands of Adventure

Pour notre première journée, mon collègue Ombrella Artist Yoann et moi avons fait un tour dans l'Island, vu que j'ai déjà pu avoir un léger aperçu du premier parc lors des Horrors Nights en Octobre dernier. Coté ride, il y a de quoi faire. Et là dessus, Mickey peut se rhabiller. Des loopings en veux tu en voila, sensations garanties. Et l'avantage, c'est qu'on peut y revenir n'importe quand avec le pass annuel pour résidents floridiens ! Et nous n'allons pas nous gêner, car mardi prochain on retourne visiter le second parc.

En attendant, c'est la semaine de vacances des Américains. Et qui dit vacances dit Epcot noyé sous une avalanche de gamins. Et nous ? On croule sous les portraits. La fatigue s'accumule, et quand les mexicains ne font pas une soirée bruyante le soir, c'est ma ronfleuse de colocataire japonaise qui me réveille. Vivement le déménagement !

Sur ce, je vous laisse en compagnie de quelques crocos, pour changer...

4 commentaires:

Thess a dit…

Ca te plait toujours autant là-bas ?

Fais-nous de jolies choses ^^

Lorène a dit…

Si j'avais pas des connasses de colocataires qui me s'en foutent du sommeil des autres, ca irait mieux ^^ Sinon ca va le reste est correct, même si ca ressemble plus à de l'esclavagisme qu'à un boulot qui mérite sa paye.

Lna a dit…

Du coup, tu vas aussi aller voir Potter à l'Universal ? Paraît que c'est pas mal (mais la bièreaubeurre pas trop ><)

Lorène a dit…

Déjà fait sur la checklist ! Et en effet c'était très bien. De plus, la file d'attente pour l'attraction se fait au sein du château, ça permet de le visiter.

Mais notre attraction favorite reste le challenge du dragon ! Un bon gros ride à sensation loopingesque qui retourne le cerveau. Ca décoiffe ! Lunettes prohibées (ou alors faut pas y tenir beaucoup)...